Vous n'êtes pas adhérent ?Adhérez

Commission Aérien Dossier en cours

Compétitivité Traitement du fret au sol

Le maintien de la performance et de la compétitivité d’une plateforme aéroportuaire cargo majeure passe par un niveau élevé de fluidité dans le traitement des marchandises au sol. Le constat dressé par IATA ces dernières années a montré qu’un effort soutenu au niveau mondial devait être engagé par les opérateurs de fret pour améliorer cette fluidité

Actions de TLF OVERSEAS

Pour ses adhérents aériens, l’objectif de la Commission aérienne de TLF Overseas était de pouvoir disposer d’un référentiel Qualité (non contractuel) du traitement du fret au sol avec Air France afin de pouvoir mesurer l’évolution de la qualité de service assuré par le handling de la compagnie française à son hub du G1XL à Roissy.

En juin 2015, une charte de bonnes pratiques G1XL a été signée entre TLF Overseas et Air France Cargo assortie d’une production de 5 KPI Export et d’1 KPI Import. En appui de cette charte, des séances de travail sont organisées avec les responsables Opérations de la compagnie aérienne et les commissionnaires de transport pour affiner la série d’indicateurs produits et faire le point sur la qualité réciproque dans le traitement du fret au sol. Il est important de souligner la nature constructive de la démarche avec un plan de progrès afin de pouvoir affiner au fur et à mesure la précision des KPI produits.

La Commission aérienne de TLF Overseas se fixe pour objectif d’entreprendre un travail similaire avec une autre société de handling ayant une activité fret majeure au niveau du marché français.

Le projet de ciblage du fret aérien PLACI

Dématérialisation Programme e-freight

Avec le programme e-freight, les documents papiers qui accompagnent une expédition aérienne ont vocation à être remplacés par des données électroniques que s’échangent tous les acteurs du secteur (chargeurs, commissionnaires de transport, compagnies aériennes et agents de handling) du point d’origine au point de destination.

La France et TLF Overseas participent activement à ce dossier d’envergure sur un plan national, européen et international.

Actions de TLF OVERSEAS

aeroport2015 a été l’année de la poursuite du processus à l’Export avec un élargissement du nombre de commissionnaires de transport et de compagnies aériennes parties prenantes au programme. Une expérimentation e-CSD (document de sûreté) a également été menée avec KWE, Air France et la participation de l’IATA, CIN France et l’administration des Douanes.

En mars 2016, TLF Overseas et le SYCAFF (association des compagnies aériennes de fret en France) ont organisé à Roissy un Forum e-freight qui a réuni plus de 300 participants tout opérateurs de fret confondus (chargeurs, commissionnaires de transport, compagnies aériennes, agents de handling, expressistes, opérateurs postaux, brokers) et la participation d'Aéroports de Paris, de IATA et de l'administration des Douanes.

Plusieurs prestataires informatiques étaient sponsors de l’événement pour proposer leurs solutions aux entreprises.

La session plénière a permis de faire un état des lieux du programme efreight sur le plan mondial, européen et français avec notamment des retours d’expériences d’un panel de commissionnaires de transport.

La seconde partie du Forum était très pragmatique grâce à 3 ateliers pratiques qui ont permis de répondre à de nombreuses questions que se posent les professionnels :

  • Multilateral Agreement/Activation Notice/Single Process
  • Qualité des messages
  • Contrôles Douanes à distance et rôle du CCS aérien

Une autre session e-freight organisée par TLF Overseas et le SYCAFF est prévue prochainement à destination des compagnies aériennes et leurs GSA et à destination des agents de handling transitaires en lien avec leurs clients commissionnaires. Ces actions ont l’objectif de donner des informations, clés de compréhension et outils utiles aux commissionnaires de transport pour comprendre davantage le processus à l’oeuvre, s’y lancer ou faire davantage d’e-LTA et surtout produire des messages de qualité.

Cargo Community System (CCS) aérien : le CIN (Cargo Information Network)

Le CIN est un Cargo Community System, autrement dit une plateforme d’échange d’informations ouverte à l’ensemble des utilisateurs du fret aérien quels que soient le sens, la nature et la quantité des flux partant, arrivant ou transitant par une plateforme aérienne française (métropole, outre-mer). L’enjeu est également la dématérialisation des procédures et la nécessaire visibilité dont a besoin l’administration des Douanes pour mener à bien les tâches de contrôle qui lui incombent. Les deux premiers volets mis en place ont concerné les formalités ICS, puis les formalités ECS (+ de 100000 MRN traités automatiquement en ECS par mois).

Au regard du nouveau Code des Douanes de l’Union Européenne (CDU), une expédition doit pouvoir être tracée depuis son arrivée sur la plateforme, jusqu’à son départ, et, à tout moment, une marchandise sous sujétion douanière doit pouvoir être localisée et, le cas échéant, inspectée.  Contrairement aux intégrateurs qui gèrent au colis, la notion de base des commissionnaires reste l’expédition (ou  l’envoi). Désormais, la fonctionnalité SDM (pour suivi des marchandises) est opérationnelle et devrait être rapidement déployée. En rapport avec ces enjeux de traçabilité et d’accélération des temps de passage, se poursuivent les enjeux de dématérialisation des documents d'accompagnement correspondant au programme mondial e-freight.

CIN - FRANCE

A ce titre durant cette année 2016, les commissionnaires de transport en collaboration à la fois avec l’équipe de CIN France, des compagnies aériennes et des agents de handling vont accélérer la production du e-freight qui seul garantira la dématérialisation complète de tous les documents (e-Pouch) afin de répondre rapidement aux procédures annoncées de contrôle des chargements sur l’escale d’origine par les autorités de destination quelques heures avant le décollage.  C’est d’ailleurs grâce à cette dématérialisation que le fret pourra bénéficier d’un traitement au sol accéléré (véritable levier de compétitivité pour le general cargo). TLF Overseas participe activement aux comités de pilotages CIN dévolus à tous les opérateurs cargo et continue de faire vivre en interne un comité des utilisateurs CIN dédié aux  commissionnaires de transport.

Enfin, à la demande en particulier de TLF Overseas mais aussi d’autres associations du fret et des pouvoirs publics, le CIN a répondu présent pour étudier tout rapprochement technique et opérationnel avec les CCS maritimes existants. L’avènement d’un outil collaboratif, multimodal, robuste, innovant et évolutif semble plus que jamais d’actualité et nécessaire pour renforcer le savoir-faire de la France en matière d’exportation et d’importation de marchandises.

Sûreté-Sécurité

PLACI (Pre-Loading Advance Cargo Information)

Dossier charnière entre les opérations aériennes et douanières, anciennement dénommé PRECISE (Preloading Consignement for Secure Entry) et désormais PLACI, ce programme européen pour le fret aérien (general cargo, postal, express) est basé sur une analyse de risques effectuée par l’autorité douanière du 1er pays d’entrée de la marchandise dans l’UE.

Finalité :

Transmission anticipée de 7+1 données pour le fret aérien (niveau HAWB) incluant :

  • nom et adresse du fournisseur réel (2)
  • nom et adresse du destinataire réel (2)
  • colisage et poids de l’expédition (2)
  • code SH ou désignation de la marchandise (1)
  • la donnée supplémentaire concerne l’acheminement (1), autrement dit le Cargo Manifest.

Il existe 2 dispositifs similaires en cours d’élaboration pour le ciblage du fret aérien préalable au chargement à destination des USA (programme ACAS) et du Canada (programme PACT).

Conséquences pour le commissionnaire de transport/commissionnaire en douane :

  • Etre capable de récupérer les données de la part d’une agence ou d’un agent et ce, dans les délais impartis (avant chargement du fret dans l’avion, la fonction « do not load » devant pouvoir être activée par la Douane avant le départ de l’avion dans le pays tiers).
  • Etre capable de transmettre ces informations 7j/7 et 24h/24 en vue de permettre le ciblage (risk assessment) par l’automate de sûreté de la Douane.
  • En cas de données erronées ou incomplètes, l’autorité douanière pourra demander un complément d’informations au commissionnaire et/ou à la compagnie aérienne.
  • D’un point de vue opérationnel, il est possible que les compagnies aériennes modifient leurs heures limites d’acceptation (HLA) pour les remises de marchandises en magasins.

TLF Overseas prend part à ce dossier à travers les commissions aériennes et sûreté du CLECAT , Airfreight Institute et Security Institute, dont Klaus Pfab et Olivier Layec sont respectivement les Chairman et Vice-chairman.

PLAC I est prévue d’être mise en application à l’horizon 2018-2020.

Actions de TLF OVERSEAS

Le multiple filing : le commissionnaire de transport transmettra les données marchandises (HAWB), la compagnie aérienne transmettra les données du vol (Cargo Manifest) aux automates de sûreté des Douanes. Pour des raisons de confidentialité et de responsabilité, chacun transmettra ses données par son propre canal de diffusion de sorte que l’un ne puisse avoir accès aux données de l’autre, d’où le multiple filing.

CASS (Cargo Account Settlement System) : relations commissionnaires de transport et compagnies aériennes

Pour rappel, le système du CASS a été mis en place en 1994 et agit comme une chambre de compensation permettant de suivre et de garantir le règlement-livraison des transactions entre les compagnies aériennes et leurs clients commissionnaires de transport. TLF Overseas et IATA France/Benelux organisent régulièrement les réunions ALWG (Agent Liaison Working Group) réunissant les commissionnaires de transport, les compagnies aériennes et les GSA afin d’améliorer le système CASS au niveau du marché France et de clarifier un certain nombre de points autour
de l’utilisation de l’outil CASSLink (outil de suivi et de gestion du process facturation entre les compagnies aériennes et leurs clients commissionnaires). Il existe 2 dispositifs similaires en cours d’élaboration pour le ciblage du fret aérien préalable au chargement à destination des USA (programme ACAS) et du Canada (programme PACT).

Actions de TLF Overseas

Un diagnostic important a été réalisé par la Commission aérienne afin de recenser l’ensemble des points méritant d’être améliorés. Ce constat exhaustif assorti de nombreuses propositions a été adressé aux 3 représentations de l’IATA France/Benelux, Madrid et Genève. A ce titre, certaines réunions ALWG France ont vu le déplacement d’un responsable CASS Manager du hub de Madrid pour aider à porter le sujet au plus haut niveau. Un vote à parité égale commissionnaires-compagnies a été réalisé lors de la dernière réunion ALWG afin que les demandes communes soient examinées à Genève par le Cargo Policy Group de l’IATA. TLF Overseas continuera plus que jamais de porter ce dossier très important pour la profession en 2016 et 2017. Plus que jamais la participation très nombreuse des entreprises adhérentes sur ce dossier d’intérêt majeur doit être maintenue.

Travaux aériens : organisation Européennes et internationales

  • CLECAT : TLF Overseas est membre du CLECAT, organisation européenne des commissionnaires de transport et commissionnaires en douane.
    Au niveau aérien, TLF Overseas participe activement aux travaux de l’Airfreight Institute (Klaus Pfab – Chairman) et du Security Institute du CLECAT (Olivier Layec – Vice-chairman).
  • FIATA : TLF Overseas est membre de FIATA, organisation mondiale des commissionnaires de transport et commissionnaires en douane. Au niveau aérien, TLF Overseas participe activement aux travaux de l’Airfreight Institute (AFI) et de l’Advisory Body Information Technology (Anne Sandretto Chairperson) de FIATA.

En coordination avec ABIT et AFI, TLF Overseas est à l’initiative en 2016 de la rédaction d’un position paper FIATA recensant de manière étayée une série de points d’amélioration devant être adressés à IATA concernant le programme e-freight. Discuté et amendé par d’autres pays membres de FIATA, ce document didactique sera prochainement envoyé aux responsables du cargo chez IATA en charge de l’e-freight de façon à continuer l’amélioration du programme et de la relation commissionnaires de transport-compagnies aériennes.

Événementiel : Air Cargo Forum 2016

La France accueillera cette année le Salon international du fret aérien ou Air Cargo Forum du 26 au 28 octobre 2016 à Paris (Parc des Expositions-Porte de Versailles). Piloté par l’association américaine TIACA, l’édition française est co-organisée par Groupe ADP et Air France-KLM avec le concours d’autres entités et organisations professionnelles du fret aérien dont TLF Overseas.

Actions de TLF Overseas

TLF Overseas sera présent lors de l’Air Cargo Forum et est à l’initiative de son stand commun regroupant 4 autres entités du fret pour afficher une communauté cargo structurée (TLF Overseas-SYCAFF-CIN France-CIF-Direction Douane Roissy) et promouvoir l’activité fret sur les aéroports français. En 2015, TLF Overseas a contribué aux propositions des thèmes d’intervention et des choix de speakers qui interviendront au cours des différentes tables rondes et workshops qui jalonneront les 3 journées du Salon.

A ce titre, TLF Overseas est à l’origine du slogan de cette prochaine édition de l’Air Cargo Forum retenu par l’association TIACA : Air Cargo Vision 2020: an open sky to Innovation.

En 2016, TLF Overseas participe aux comités de pilotages mensuels ADP visant à construire la partie française du Salon. En outre, TLF Overseas conduit actuellement un groupe de travail avec une agence de création pour l’habillage et l’agencement du stand commun, auquel participent également le SYCAFF, le CIF, CIN France et la DGDDI.

Commission Aérien Dossier en cours was last modified: août 3rd, 2016 by Union TLF