Vous n'êtes pas adhérent ?Adhérez

Transport et Digitalisation

Transport et Innovations

Nouvel atout à la disposition des professionnels du transport et de la logistique

Les Unions TLF, en veille technologique permanente depuis de nombreuses années, ont ouvert un groupe de travail commun interne  « DIGITAL » transverse et multimodal en coordination avec tous les métiers du transport et de la logistique qu’elles représentent à travers leurs commissions. L’objectif principal est d’accompagner leurs entreprises adhérentes dans les enjeux majeurs annoncés par le développement général du marché du Digital en France, en Europe et dans le monde entier.

Nous avons acquis ces dernières années une expérience dans les travaux de dématérialisation des formalités import/export, la dématérialisation des documents de transport, menés pour les activités de l’aérien, de la douane et du maritime. L’intégration du TRM en pré et post acheminement et l’utilisation des plateformes électroniques portuaires et aéroportuaires, viennent enrichir ces travaux. Nos entreprises ont ainsi l’opportunité d’offrir une véritable transparence sécurisée et maîtrisée tout au long de la chaine du transport et de la logistique, un véritable management maîtrisé de la supply chain au service de leurs clients internationaux.

Ces travaux sont réalisés en coordination avec nos organisations européennes et internationales et avec leur soutien dans un but bien compris de façonner pour nos métiers du transport et de la logistique un véritable réseau digital mondial connecté  intégrant l’innovation technologique en permanente évolution.

Dans le respect des recommandations du B20 au G20  en ce qui concerne les relations entreprises/administrations, et des accords de Bali OMC/OMD/ONU (Un-citral/Uncefact) TLF privilégie le concept d’interopérabilité dans ses travaux et de concertation des principaux acteurs publics et privés pour en définir les nouvelles règles.

dtlf

L’utilisation des standards internationaux existants développés dans le cadre UN/CEFACT pour les échanges d’information, des modèles de données recommandés par l’OMD, et la mise en place de sous-groupes adéquats ont permis de développer les ponts nécessaires entre les anciennes technologies dont l’EDI et les nouvelles technologies d’Internet.

E-customs, E-airwaybill, E-CSD (consign9ment security declaration), E-DGD (Dangerous Good Declaration) eFBL, eCMR, eCertificate, près de 60 documents sont dématérialisés ou en cours de dématérialisation en France. Il convient désormais de sécuriser l’environnement juridique et fiscal des entreprises du secteur dans leurs relations avec leurs clients mais aussi et surtout avec les administrations, tâche à laquelle TLF et TLF Overseas se sont tout particulièrement concentrées au cours de cette période 2016/2017.

Niveau International

Ouverture d’un GT Technologie de l’Information Cross commission dans le cadre de FIATA

Reunion TLF Overseas

En présence de Mr Rachid Tahri, Président de l’Association of Freight Forwarders of Morocco (AFFM) Intervention d’Anne Sandretto en tant que Présidente de la Commission Technologie de l’Information de FIATA lors de la conférence internationale qui s’est tenue à Marakech : « le rôle de l’Industrie
du transport et de la logistique dans l’évolution des guichets uniques »

Anne Sandretto, Présidente du Comité «  Technologies de l’information  » ABIT de FIATA, s’est tout particulièrement investie avec ses confrères et son équipe sur la mise en place d’une vraie solution digitale innovante multimodale internationale au service de la communauté des «  freight forwarders  »  : identification unique des entreprises membres, de leurs documents, de leurs échanges de données ainsi que de leurs lieux d’émission. Blockchain, webservices, technologies internet … des outils qui doivent venir se mettre à la disposition des métiers et non l’inverse.

Niveau européen

Forum DTLF 

Comme annoncé dans notre rapport d’activité 2015/2016, TLF a participé régulièrement au Forum de la Commission Européenne (DG MOVE) lancé en Juillet 2015 sous l’appellation DTLF (Digital Transport Logistics Forum) aux côtés du Gouvernement français (DGITM), et en coordination avec le CLECAT. La mise en place de règles/préconisations communes cadrant les responsabilités et les procédures reste le principal objectif pour les Organisations professionnelles présentes.

Niveau National

Ouverture GT miroir DTLF en France

En s’appuyant sur la volonté de certains de ses adhérents et de leurs clients, TLF, en partenariat avec la Mission Transport Intelligent de la DGITM, a créé et annoncé au cours du SITL 2017 un groupe miroir DTLF France avec le double objectif de contribuer aux travaux européens tout en créant les liens interministériels nécessaires à la bonne mise en application et en pratique, en France, pour ses adhérents et leurs clients. Un atelier de travail démarrera début juillet 2017 avec les entreprises volontaires et des expérimentations suivront ultérieurement.

Réactivation du Groupe de travail commun avec la DGDDI Archivage Electronique

Ce GT ouvert depuis plus de deux années avec l’administration des douanes (DGDDI).a été mis en veille du fait des difficultés rencontrées dans la reconnaissance juridique et légale des e-documents de transport et du commerce en général. Cette reconnaissance doit se faire au niveau national mais en cohérence avec la réglementation européenne et internationale, notre secteur transport étant régi par des conventions internationales qui viennent s’ajouter aux règlementations locales et européennes et soumis à l’entrée en application du Code des douanes de l’Union.

La reprise de ce GT, en coordination avec le GT miroir DTLF, va désormais intégrer à la fois les échanges de données, l’archivage électronique et la conservation des documents en général, l’accès aux données se trouvant sur des plateformes digitales. Il concerne les process import et export.

Transport et Digitalisation was last modified: juin 12th, 2017 by Union TLF