Vous n'êtes pas adhérent ?Adhérez

Transport Logistique à l’ère numérique

Transport et Innovations

Quel que soit le mode utilisé, la transmission de l’information est indispensable à la circulation des marchandises transportées.

La mondialisation des échanges rend les chaînes logistiques toujours plus internationales et multimodales. L'enchaînement des segments de transport n’est possible que si les instructions sont transmises rapidement et sans erreur aux intervenants successifs. Les contraintes douanières et sécuritaires exigent de compléter les informations nécessaires à l’exécution du transport même de données propres à la marchandise transportée et de les transmettre aux autorités des pays traversés.

Le transport et la Logistique à l’ère du numérique

dtlfLes expéditeurs et les destinataires veulent recevoir en temps réel l’état d’avancement des opérations pour gérer leurs approvisionnements en juste-à-temps ou anticiper la livraison au client final dont les exigences se sont renforcées. Le traitement de ces données est un véritable enjeu pour la profession. Leur volume pose le problème de la capacité de traitement et de stockage sécurisé, de leur hétérogénéité et celui de leur normalisation.

L’union TLF apporte à ces questions toute l’attention requise et coordonne dans plusieurs domaines les travaux avec les parties concernées. En amont des enjeux propres à la profession, au sein du groupe de travail « compétitivité des acteurs de la mobilité » du comité transport et mobilité du MEDEF, TLF anime les débats avec les autres branches qui formulent leurs besoins en matière de numérisation.

Au niveau de la branche, TLF intervient pour fédérer la profession sur des sujets à plus court terme comme la lettre de voiture électronique, le dispositif NOSCIFEL et les Cargo Community Systems maritimes et aériens. Pour ces derniers, TLF Overseas joue un rôle de chef de file pour la définition des besoins de la profession. TLF a porté ses positions au sein de la conférence nationale logistique où elle participe à la gouvernance. De même, elle est un membre actif de la commission nationale des services.

L’union TLF reste attentive à la sécurité des données numériques échangées au sein de la profession ou reçues et fournies par des tiers. La propriété de ces données doit être clairement protégée et ne pas être diluée au fil des échanges et des stockages au profit des autres acteurs de la chaîne logistique.

De même, l’activité des nouvelles plates-formes collaboratives mettant en relation directement les chargeurs et les opérateurs doit être encadrée pour ne pas provoquer des distorsions de concurrence entre des professionnels établis selon les réglementations et des nouveaux entrants qui les ignorent.

La profession doit se mettre en ordre de marche pour favoriser le développement du numérique mais doit absolument garder le contrôle des bases de données ainsi constituées pour éviter leur éventuel détournement.

Le numérique est un sujet énorme, un sujet d’actualité, un sujet où les compétences des adhérents de TLF sont plus qu’utiles, plus que nécessaires.

DTFL digital transport and logistics forum

Le digital, véritable levier de croissance pour le secteur ?

Le 9 avril 2015, la commission européenne – la DG MOVE – a décidé de définir une stratégie du digital pour le secteur du transport et de la logistique en Europe. Elle a lancé un nouveau projet sous l’appellation « DTFL», soit Digital Transport and Logistics Forum. Ce forum a pour objectif d’utiliser le digital comme un véritable levier de croissance pour le commerce de marchandises et des services liés à ces échanges.

La DG MOVE s’appuie sur une commission d’experts de l’industrie du transport et de la logistique nommés sur appel d’offre et en consultation des états membres à qui elle a demandé de nommer des experts dédiés publics et privés. Elle fait appel aux compétences des autres DG de la commission en fonction des sujets à l’ordre du jour.

La candidature d’Anne Sandretto en tant qu’expert nommée par TLF a été retenue pour représenter le secteur privé pour la France.
Le projet s’étale sur 3 années (juillet 2015 à juillet 2018).

Organisation du forum

Concrètement le forum a été organisé de façon à rassembler tous les acteurs du transport et de la logistique dans un forum commun européen mais dans une réelle perspective multimodale internationale.

  • 2 plénières par an
  • 2 sous-groupes de travail ayant chacun 3 réunions physiques par an (documents électroniques et optimisation des flux de marchandises dans les corridors de transport de marchandises).

En soutien de l’industrie du transport et de la logistique, quelles sont les actions nécessaires que les acteurs peuvent attendre de l’Union Européenne, quelles recommandations, quels échanges de bonnes pratiques ?

 

Transport Logistique à l’ère numérique was last modified: août 12th, 2016 by Union TLF