Vous n'êtes pas adhérent ?Adhérez

Rapport d’activité

Rapport d'activité de l'Union TLF - Edito Yves Fargues

Rapport d'activité TLF - TLF OverseasMarquée par un léger sursaut de l’activité économique en France, l’année écoulée n’a pas apporté l’amélioration escomptée du fait de la baisse du coût du pétrole et de l’évolution de la parité euro/dollar.

Avec un moral des ménages au plus bas mais une amélioration des trésoreries des entreprises, la France est toujours en tête, en Europe, pour les cotisations employeurs.

Nos difficultés conjoncturelles persistent et les aléas de la Loi El Khomri prouvent la quasi impossibilité de faire évoluer les mentalités hostiles à l’entreprise chez certains décideurs politiques.

L’effondrement du poids de l’industrie manufacturière passée de 22,3 % en 1970 dans l’ensemble de l’économie à 11,20 % en 2014 marque une tendance lourde défavorable aux activités du TRM – Dans le même temps, la part du commerce s’est réduite de 12,50 % à 10,30 %. Heureusement, quelques services ont été plus dynamiques : pharmacie, industries agroalimentaires,matériels de transport.

De fait, la mondialisation des échanges comme la délocalisation d’entreprises ont un impact négatif qui suggère une substitution, entre les biens importés et les biens produits en France. Quels effets pour notre activité «Transport mobilité » ? Les flux d’importation augmentent - On peut en déduire que le territoire national est plus perméable aux activités des entreprises étrangères et nos entreprises doivent, de plus en plus, faire face à des activités de transport qui échappent à nos législations en l’absence de contrôles suffisants (VUL, cabotage, conducteurs détachés ...).

Une consultation publique sera, d’ici peu, conduite par la Commission européenne - TLF et la FNTR y participeront avec quelques idées qu’elles espèrent bien faire valoir.

Et l’Overseas me direz-vous ? La situation y est contrastée entre des transports aériens qui maintiennent leurs performances alors que le fret maritime connaît un début de crise fortement ressenti chez nos armateurs avant que d’impacter les transitaires maritimes.

L’activité de location de véhicules industriels, elle, évolue au rythme des voilures du TRM avec toutefois un certain infléchissement début 2016. Cabotage, Code des Douanes de l’Union, effets de la révolution numérique seront, hors les dossiers sociaux, les grands dossiers de l’année 2016-2017. L’Union TLF, en bon ordre de bataille, continuera à défendre vos intérêts en privilégiant l’efficacité sur le paraître et les faux semblants, généralement accompagnée par la FNTR, sur tous les terrains difficiles du TRM, forte de ses compétences dans l’organisation des transports terrestres, maritimes et aériens.

Merci de la confiance que vous me témoignez le plus souvent et à bientôt chers amis.

Rapport d'activité Union TLFRapport d'activité Union TLF OVERSEAS


Rapport d'activité Union TLF OVERSEAS - Edito Herbert de Saint-Simon

Rapport d'activité TLF OverseasJe voudrais tout d'abord rendre hommage à Patrick LEGAL pour son engagement au service de notre Union professionnelle. Comme vous le verrez à la lecture du rapport d'activité, plusieurs dossiers, qui impactent significativement la vie quotidienne de nos entreprises ainsi que leur avenir à moyen et long terme, ont connu des avancées importantes au cours de l’année écoulée.

Les discussions liées à l'entrée en application du nouveau Code des Douanes de l'Union ont connu ces derniers mois des évolutions significatives qui préservent nos intérêts et ceux de nos clients, même si certains points importants restent encore ouverts (voir le dossier spécifique sur ce sujet dans le corps de ce rapport).

Votre syndicat participe activement à la volonté de l'état français de faire de notre pays un opérateur d'excellence en matière de logistique internationale et notamment au travers des missions parlementaires qui sont chargées de faire un rapport sur la compétitivité de nos plateformes portuaires. La volonté, exprimée par l'ensemble des utilisateurs du CCS opéré dans nos ports, de disposer d'un outil performant et homogène sur l'ensemble de nos places portuaires est un dossier stratégique sur lequel TLF Overseas est engagée conformément au mandat qui lui a été donné par votre Conseil d'Administration.

Le CCS aéroportuaire connaîtra également une évolution importante au cours de l'année 2016 puisque nous serons dotés en 2017 d'un système propriétaire qui nous permettra de maîtriser directement les fonctionnalités et performances de cet outil qui est un élément majeur de la compétitivité et de l'efficacité de nos plateformes aéroportuaires. La révolution digitale touche directement nos métiers et je sais que nos entreprises sont largement engagées dans des actions structurantes en la matière. En tant qu'organisation professionnelle notre mission est d'accompagner ces évolutions qui représentent souvent un bouleversement important dans les méthodes de travail, impactant de façon structurelle l'organisation même de nos entreprises.

L'e-Freight par exemple est un dossier sur lequel votre Syndicat joue un rôle moteur. Votre équipe de permanent, sous la conduite d'Anne Sandretto, coordonne et impulse toutes ces actions et bien d’autres mais ils ne sont jamais aussi efficaces que lorsqu'ils peuvent compter sur le soutien actif de nos adhérents pour les accompagner dans leurs travaux, réunions et négociations avec les différents interlocuteurs qu’ils sont amenés à rencontrer.

Merci à tous ceux qui ont donné et continueront à donner de leur temps pour contribuer à faire avancer vos dossiers.

Valoriser nos métiers et leur contribution au succès du commerce extérieur de la France, préserver les intérêts de notre profession dans un esprit toujours constructif, accompagner nos entreprises dans les changements réglementaires et technologiques à venir, restent les valeurs fondamentales sur lesquelles je souhaite fonder nos actions pour ce prochain exercice.


Rapport d'activité TLF OVERSEASRapport d'activité Union TLF

Rapport d’activité was last modified: juillet 28th, 2016 by Union TLF