Vous n'êtes pas adhérent ?Adhérez
16/05/2018

Code des douanes 2 ans après et BREXIT en région Hauts-de-France

Code des douanes 2 ans après et BREXIT en région Hauts-de-France Ce jeudi 5 avril 2018, une trentaine de représentants d’entreprises de TLF Hauts-de-France et de l’Association des Transitaires Hauts-de-France s’est réuni à Wasquehal autour d’Audrey FILALI, Déléguée aux Affaires douanières chez TLF Overseas et Olivier THOUARD, Responsable Douane chez Gefco France et Président du Groupe de travail « Brexit »  TLF & TLF Overseas pour parler des thématiques douanières ci-après.

Code des Douanes de l’Union, bilan 2 ans après son entrée en application

Les point suivants ont été abordés : le calendrier de déploiement du CDU, le nouveau statut du représentant en douane, la place de l’OEA dans le CDU, la compétence en douane dans le CDU  et le standard européen de compétence en douane, le dédouanement centralisé national DCN, le dédouanement centralisé communautaire DCC, les garanties douanières, les mesures liées à la Sûreté/Sécurité, les informations Fiscalité routière.

Brexit

 BREXIT, quels impacts et quels enjeux pour nos métiers ?

Olivier THOUARD a tenu à rappeler les différentes étapes de la procédure de divorce entre le Royaume Uni et l’Union Européenne dont la sortie définitive est fixée au 29 mars 2019 à minuit. Il a aussi présenté le calendrier d’ avancement des négociations avec l’éventualité que la période de transition ne soit pas validée à l’automne prochain si le UK n’apporte pas de solution à la situation post-Brexit de l’Irlande. Le résultat d’une première consultation sur le Brexit menée auprès des adhérents fait ressortir deux approches : opportunités commerciales versus pertes de profit et de volume.

Face à ce big bang, les professionnels sont inquiets et  demandent à TLF&TLF Overseas d’être extrêmement attentifs à ce que la Douane française n’applique pas le code de l’Union d’une manière différente, plus stricte que ses voisins pour éviter des flux tendus qui représenteraient un risque de perte de marchés au profit des ports voisins (Anvers, Rotterdam, Zeebrugge). L’immigration clandestine, notamment sur Calais, sera aussi un facteur à prendre en considération dans le cadre de  l’engorgement des infrastructures à l’approche des Ports. De nombreuses questions sont apparues lors des échanges auxquelles seule la Douane pourra répondre comme par exemple « la Douane va-t-elle ouvrir des bureaux la nuit sur les zones portuaires ? » .

Il est aujourd’hui difficile pour les entreprises de mesurer l’ampleur de l’impact du BREXIT sur leur organisation actuelle. Olivier THOUARD recommande néanmoins à tous les professionnels d’entreprendre, dès maintenant, une analyse des flux  FR/UK et UK/FR.

Vous pouvez consulter la présentation Power point et l’ensemble des  sujets traités lors de cette rencontre.

Code des douanes 2 ans après et BREXIT en région Hauts-de-France was last modified: mai 16th, 2018 by Union TLF