Vous n'êtes pas adhérent ?Adhérez
17/09/2018

Commission Logistique Urbaine, entretiens avec les co-présidents – Septembre 2018

Commission Logistique Urbaine », entretiens avec les co-présidents - Septembre 2018L’Union TLF s’est attachée depuis près d’un an à développer différentes synergies en matière de logistique urbaine. Sous l’impulsion de ses entreprises adhérentes, la Commission logistique urbaine a été constituée en octobre 2017. Christophe SCHMITT, Heppner et Philippe de Clermont-Tonnerre, Stars Service en ont pris la Présidence.

 

TLF : « Vous avez participé à la création de la commission Logistique Urbaine de TLF, quelle a été votre motivation et quels en sont les objectifs ? »

Christophe SCHMITT : « Effectivement, j’ai écrit en été 2017 un rapport assez détaillé sur la logistique urbaine destiné à ma direction générale. Ses conclusions faisaient ressortir que les exécutifs institutionnels des Métropoles prenaient des décisions souvent unilatérales et sans consulter les professionnels. Ces dernières pouvaient ne pas répondre aux attentes voir s’avérer contre-productives. Elles peuvent même être contradictoires d’une ville à l’autre. Une mobilisation de la profession sur ce sujet était indispensable.
La distribution de métropole représente 20 à 30 % des flux de messagerie, c’est un enjeu auquel nous avons souhaité associer TLF. En octobre 2017, nous avons pu lancer au sein de l’Union TLF une Commission dédiée « Logistique Urbaine ». Son objectif premier étant de permettre une redéfinition des modes de distribution des centres-villes des Métropoles accompagnée par les professionnels et de créer un document permettant de définir les attentes de la profession sur différents axes »

TLF : Comment appréhendez-vous l’équilibre transition énergétique et optimisation logistique urbaine ?

Philippe de CLERMONT-TONNERRE  : « Beaucoup parlent d’optimisation. Heureusement, à quelques exceptions près, les transporteurs savent optimiser et même parfois mutualiser les flux qui leur sont confiés. Certes les méthodes sont perfectibles. Je ne pense pas que la transition éner-gétique modifiera fondamentalement cette optimisation néanmoins elle nous amènera certainement à aller encore plus loin. Quant à la transition énergétique, oui bien sûr c’est une préoccupation mais avec quelle visibilité ? quelles énergies ? quel approvisionnement ? quels matériels ? à quel coût ? »

Christophe SCHMITT : « Cette importante transition doit pouvoir s’effectuer sur l’ensemble des acteurs tout en garantissant une rentabilité et une fiabilité pour le secteur. Par ailleurs, il existe aussi une forte de-mande des politiques et des institutionnels afin de développer le dynamisme et l’attractivité des centres urbains qui sans flux de marchandises ne pourront pas exister face aux centres commerciaux de périphérie qui disposent d’un foncier peu onéreux et des facilités d’accès. La création de la Commission Logistique Urbaine de TLF répond donc aussi bien aux attentes des professionnels de la distribution qu’aux besoins organisationnels des centres urbains. »

TLF : Quelles vont être selon vous les grandes évolutions dans les 5 années à venir en matière de logistique urbaine ?

Philippe de CLERMONT-TONNERRE : « Nous sommes tous à la recherche d’innovations, de nouvelles méthodes : livraison à pied, en vélo, en drone, en véhi-ule propre, par bateau. Je pense qu’il y aura une adaptation de plus en plus précise de la livraison par rapport à la marchandise à livrer, on ne livre pas de la même manière des yaourts, un canapé, du béton ou des médicaments. »

TLF : Comment répondre aux exigences du consommateur en matière de diversification des espaces de livraison en centre-ville (drives, consigne, conciergerie d’entreprise, livraison personnalisée…) ?

Philippe de CLERMONT-TONNERRE : « Nous sommes en pleine évolution de la consommation : le e-commerce, le numérique, l’innovation, les nouveaux véhicules (gaz, électrique, hydrogéne, drone, …) font bouger, parfois brutalement et avec plus ou moins de facilité, la vision actuelle de la logistique urbaine vers une vision plus propre, plus efficace et plus « partagée» des livraisons. Le consommateur devient un « consomme acteur» et aura un rôle dans cette révolution.

Les ELU, CDU, drive, consignes, … font également partie des pistes à creuser et ne seront que des outils intermédiaires, indispensables parfois, à l’évolution de cette future logistique. »

La Commission a déployé 5 groupes de travail. Chacun est piloté par un professionnel :

  • Schéma des flux de logistique urbaine.
  • Détermination du gabarit et adéquation poids / volume.
  • Guichet unique des aides à l’investisse-ment.
  • Economie Circulaire / Reverse Logis-tique.
  • Mutualisation des box / consigne de livraison.

Pour intégrer la Commission ou un groupe de travail, adresser un mail à : sguemy@e-tlf.com.

TLF signe le pacte pour une logistique métropolitaine durable !

Le 10 septembre dernier, l’Union TLF était présente au siège de la Métropole du Grand Paris avec les Communes membres et des établissements publics territoriaux à l’occasion de la signature du Pacte pour une logistique métropolitaine, adopté en juin dernier par le Conseil métropolitain.

Consulter le communiqué de presse

Livret Ville

Livret Villes & Transports de marchandises - Union TLF et GRDFL’Union TLF a créé en partenariat avec GRDF un livret intitulé :

« Villes & Transports de marchandises : la transition énergétique est en route ! »

Consulter le Livret Ville

Commission Logistique Urbaine, entretiens avec les co-présidents – Septembre 2018 was last modified: septembre 17th, 2018 by Union TLF