Vous n'êtes pas adhérent ?Adhérez
17/12/2018

Retour sur l’assemblée professionnelle Hauts-de-France TLF/FNTR du 22 novembre 2018

Retour sur l'assemblée professionnelle Hauts-de-France TLF/FNTR du 22 novembre 2018 Depuis quatre ans maintenant, les deux fédérations montrent leur union régionale pour porter ensemble les dossiers professionnels.

Sébastien DELQUIGNIES et Alain HOUTCH, Co-présidents TLF Hauts-de-France et Jean-Luc DEJODE, Président de la FNTR Nord, ont tenu à faire un premier point sur le mouvement des « gilets jaunes » et le positionnement de la profession.

Après une présentation, par la Banque de France, de la situation économique des entreprises de transport dans la région plutôt favorable tout en ayant une croissance molle, un tour d’horizon des sujets d’actualité régionaux a été présenté à l’Assemblée. S’il ne faut retenir qu’une phrase, nous dirions : « soyons fiers de nos métiers ».

A suivi une table-ronde animée sur le thème de « La route : réseau en danger ?» en présence de Bernard DUHAMEL - Président de la FRTP (Fédération des Travaux Publics) et de RAMERY TP, Xavier DELEBARRE - Directeur DIR Nord, Arnaud DECAGNY - Vice-président en charge des infrastructures du département du Nord et maire de Maubeuge, et Régis CAUCHE - conseiller délégué à l’accessibilité de la MEL (Métropole Européenne de Lille) et maire de Croix.

ASSEMBLEE PROFESSIONNELLE TLF HAUTS-DE-FRANCE & FNTR NORD

Nos infrastructures, véritable patrimoine immobilier valorisé à plus de 350 milliards d’euros, sont indispensables à notre économie et le seront toujours demain. Leur entretien est porteur d’avenir, encore faut-il le financer. Le secteur du transport contribue largement à ce financement et demande que les recettes de la TICPE , de la taxe à l’essieu, des péages, spécifiques au secteur, soient bien dirigées vers la « route ». A propos des problèmes d’encombrement et de saturation du réseau, il n’y a pas de solution miracle mais un bouquet de solutions : co-voiturage, transport en commun, eco-péage, vélo…

Avec sa position frontalière, les infrastructures de la région sont fortement utilisées par les poids lourds étrangers, et sur des autoroutes gratuites – sur l’A1 en arrivant sur Lille, le trafic PL est à 50% français, 25% belge et 25% autres étrangers. Comment amener les poids lourds européens voisins à participer au financement du renouvellement des infrastructures ?

MATINEE PROFESSIONNELLE DU TRM TLF HAUTS-DE-FRANCE & FNTR NORD

Compte-rendu de l'Assemblée professionnelle TLF/FNTR – édition 2018

Retrouvez le compte-rendu complet de cette Assemblée professionnelle TLF/FNTR – édition 2018 :

Consultez le compte rendu de l'assemblée 22 novembre 2018

Télécharger

Retour sur l’assemblée professionnelle Hauts-de-France TLF/FNTR du 22 novembre 2018 was last modified: décembre 17th, 2018 by Union TLF