Vous n'êtes pas adhérent ?Adhérez
26/02/2019

Facturation des LTA électroniques et e-Air Waybill (e-AWB)

LTAAbordées en Commission aérienne le 13 février dernier, voici les dernières statistiques cargo de IATA pour l’année 2018, publiées ce mois de février 2019, avec les éléments de variation en volumétrie et capacité par continents (publiée dans aircargonews le 6 février 2019).

Traitement des expéditions en eAirwaybill (LTA électroniques)

Pour mémoire, IATA a publié une note annonçant, qu’à compter du 01er janvier 2019, le traitement des expéditions en eAirwaybill (LTA électroniques) devient le processus standard en lieu et place de la remise de LTA papiers (considérée désormais comme l’exception).

Important pour vos activités futures et en conséquence, il est raisonnable de penser que vos prestataires airlines sont susceptibles d’intensifier à leurs clients au cours de 2019 la facturation de leurs process eAirwaybill. Certaines legacy avaient anticipé le phénomène en 2018 (Lufthansa Cargo en Mars 2018 et American Airlines en Juin 2018).

Mais de la Customer Note à la réalité du terrain, il y a un gap encore pour le moment difficilement franchissable.

Si le phénomène de mise en place de Paper AWB Fee vient à s’accentuer au cours des prochains mois, n’oubliez pas de demander à vos transporteurs quels avantages offrent-elles en termes :

  • De prise en charge et de facilitation à l’acceptation de vos marchandises ?
  • De robustesse de leurs systèmes IT ?
  • D’acceptation des messages au format CargoXML ?
  • De confirmation de réception (eCargo receipt, messages  FMA /FNA) de vos messages dans leurs systèmes ? et d’actions correctives le cas échéant ?
  • De mesures de la fluidité pour le temps de traitement au sol de vos marchandises  avec des kpi ?
Suggestion de check à faire avec vos compagnies aériennes en lançant le processus eAirwaybill

  1. Elimination of paper based processes : quels gains pour les clients ? Mesurer avec vos prestataires.
  2. Improved efficiency and reliability of the overall cargo handling process : comment cela se traduit en termes d’IT process et de process handling sol ? quels élements chiffrés disposent-elles ? kpi ? sla ?
  3. Faster delivery times : peuvent-elles confirmer la mise en place de fast lane chez leurs GHA cies ? le gain de temps et la fluidité sont-ils mesurés par des KPI venant des airlines.
  4. FMA messaging : demandez à toutes vos airlines de vous confirmer l’envoi d’un FMA (accusé de réception) ou d’un FNA (message d’erreur) pour toute transmission d’eAirwaybill, ceci figure dans les protocoles IATA.
  5. Decrease handling errors : leur demander pourquoi très peu d’entre elles à ce jour sont passées au format CargoXML (en 2016 une seule airline dans le monde proposait du XML à ses clients) et pour un certain nombre d’entre-elles sont toujours au format CargoIMP version 9, 12 ? lack of investment ?
  6. Positive impact on the environment with reduced paper usage : quelles avancées réelles et mesurées ? combien de T/CO2 économisés ? KPI existants à vous transmettre ?

Vous trouverez également en lien une note que nous avons rédigé en 2016 dans le cadre de l’Airfreight Institute de FIATA (l’organisation mondiale des transitaires) et décrivant les freins toujours persistants.

mise en place du processus efreight worlwide

En résumé, il est entendu que le processus eFreight va dans le bon sens et qu’il devrait être profitable à l’ensemble des parties prenantes, freight forwarders comme airlines.

Seulement, au terme de + de 10 années de mise en place du processus efreight worlwide, force est de constater que l’ensemble des acteurs de l’industrie se hâtent avec lenteur.

La mise en place par vos prestataires de frais liés à du eProcess doit s’accompagner d’une qualité de service irréprochable dans le traitement des marchandises que vous leur confiez. En tant que clients considérez-vous que cette Qualité de service est aujourd’hui à la hauteur de vos attentes et besoins et de ceux de vos clients exportateurs/importateurs ?

Votre organisation TLF OVERSEAS  sollicite régulièrement depuis 2013 les interlocuteurs des différents bureaux de IATA (Paris, Madrid, Genève) et organise nombre de meetings, Forums (y compris collectivement) et Commission aériennes/an pour une adoption de l’eAirwaybill facilitée en invitant les compagnies aériennes et leurs agents de handling à diffuser les bonnes actions et pratiques.

TLF OVERSEAS demande également régulièrement à IATA Paris et Genève d’aider au déploiement du efreight et de l’eAWB au niveau des sièges Monde des airlines pour faciliter l’adoption de l’eAiwaybill sur le marché français et la mise en place du Single Process. Il en va de l’efficacité du processus eAWB et de la compétitivité de l’industrie pour le general cargo.

Facturation des LTA électroniques et e-Air Waybill (e-AWB) was last modified: février 26th, 2019 by Union TLF