Vous n'êtes pas adhérent ?Adhérez
28/05/2020

Covid-19 – Surcoûts pour protéger les salariés : quel impact pour les entreprises transport & logistique ?

Covid-19 - Surcoûts pour protéger les salariés : quel impact pour les entreprises transport & logistique ?Sur le pont dès le premier jour du confinement, les entreprises transport et logistique ont maintenu leur activité pour assurer l’approvisionnement alimentaire, matériel et sanitaire des 67 millions de Français, avec comme priorité absolue de permettre aux salariés de continuer à travailler en toute sécurité. A la suite d’une enquête menée auprès de ses adhérents, l’Union TLF publie aujourd’hui le montant des surcoûts liés à la protection sanitaire pour la filière transport et logistique. Ces surcoûts viennent alourdir l’impact économique de la crise pour un secteur déjà menacé et ne peuvent être supportés par les seules entreprises.

Assurer la protection sanitaire des salariés de la « 2ème ligne » - qui ont garanti l’approvisionnement quotidien des Français sans relâche pendant la crise - a été la priorité majeure des entreprises transport et logistique.
Très tôt, de nombreuses mesures ont été mises en place dans les entrepôts logistiques, sur les plateformes, chez les transporteurs sous l’égide d’un Guide des bonnes pratiques publié par l’ensemble des organisations syndicales et professionnelles au plus fort de la crise.

Aménagement des locaux, équipements individuels, aménagement des process et du temps de travail, les entreprises ont dû s’adapter tout en maintenant leur activité.
Dans un secteur où la masse salariale représente plus de 50% des charges, la protection prioritaire des salariés a généré d’importants surcoûts qui menacent aujourd’hui la stabilité économique des entreprises du secteur.

Equipement individuel de protection : en moyenne 2,50 € par jour par salarié

L’Union TLF a consulté ses adhérents début mai sur les surcoûts liés au Covid-19. Voici les résultats poste par poste :

  • Equipements de protection individuelle : 2,50 € par jour et par salarié en moyenne
    • Masques, gants, gel, lingettes, savon, serviettes à usage unique
    • Formation sur les gestes barrières et les équipements de protection
    • Désinfection des matériels et véhicules
    • Gestion des vêtements de travail
    • Fourniture de sacs poubelle
    • Renforcement de l’encadrement et du management
  • Aménagement des locaux : 0,15€ par m2 par mois pour les entrepôts logistiques
    • Matérialisation des espaces de travail
    • Nettoyage renforcé des locaux et vestiaires
    • Désinfection des locaux
    • Divers investissements : hygiaphone, sèche-main, fontaine à eau
    • Réaménagement des espaces de travail et d’accueil : cloisons en carton, plexiglas
    • Réaménagement des espaces sociaux (vestiaires, salle de pause…)
  • Perte de productivité : jusqu’à - 15%
    • Adaptation des process méthodes pour respecter la distanciation sociale
    • Adaptation des horaires de travail sur 7 jours
    • Travail de nuit renforcé, échelonnement des pauses
    • Arrêt d’activité pour désinfection des locaux
    • Absentéisme accru (maladie, garde d’enfants, personnes vulnérables)

Ces surcoûts viennent s’ajouter aux pertes déjà engendrées par le choc brutal de la crise (baisse très forte des volumes, retours à vide, coûts des heures supplémentaires du fait de l’extension des temps de conduite et du travail du dimanche et jours fériés) et auront des conséquences à moyen et long terme sur l’activité globale notamment en matière de coûts de manutention et de transport.

« Avant même de parler de relance, verte ou pas, la priorité à court terme est d’abord la sauvegarde du secteur transport et logistique pour limiter la casse sociale et son impact sur l’emploi. Très concrètement, il faut trouver les solutions pour gérer les surcoûts engendrés par cette crise sans précédent. Nous appelons le Gouvernement et l’ensemble des acteurs de la chaîne à nous aider à amortir le choc. C’est vital si l’on veut garder la chaîne logistique debout » déclare Eric Hémar, Président de l’Union TLF.

Consulter le communiqué de presse

Télécharger

Covid-19 – Surcoûts pour protéger les salariés : quel impact pour les entreprises transport & logistique ? was last modified: mai 28th, 2020 by Union TLF