Vous n'êtes pas adhérent ?Adhérez
24/11/2020

Covid-19 : la communauté Cargo de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle se mobilise et se tient prête pour l’acheminement des futurs vaccins

Covid-19 : la communauté Cargo de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle se mobilise et se tient prête pour l'acheminement des futurs vaccinsRéuni au sein de l'ACFA (Air Cargo France Association), l'ensemble de la communauté Cargo de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle, premier aéroport en Europe pour les activités de fret aérien, se mobilise fortement pour préparer l'approvisionnement et la distribution des futurs vaccins contre la Covid-19, dès lors que ceux-ci seront autorisés et en mesure d'être distribués.

L'ACFA, association professionnelle regroupant l'ensemble des opérateurs du cargo de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle (plateforme aéroportuaire, transitaires, handlers, expressistes et compagnies aériennes) ainsi que les services de l'État (Préfecture déléguée pour la sécurité et la sûreté des aéroports parisiens, Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects, Direction Générale de l'Aviation Civile) a, sans attendre, initié des travaux et des réflexions pour identifier les actions principales à mettre en œuvre afin que l'aéroport soit exemplaire dans la chaîne d'approvisionnement et de distribution des futurs vaccins contre la Covid-19.

Depuis le début de la crise sanitaire, les acteurs du fret aérien et de la logistique à Paris-Charles de Gaulle sont fortement mobilisés pour assurer la continuité de l'activité cargo et l'acheminement des denrées et marchandises essentielles à la vie économique du pays : équipements et matériels médicaux, produits alimentaires ou composants et pièces détachées pour l'industrie.

Au cours des dernières années, plusieurs grands opérateurs implantés sur la Cargo city de Paris-Charles de Gaulle ont obtenu la certification CEIV Pharma (Center of Excellence for Independent Validators), devenue la norme internationale de référence dans le transport des produits pharmaceutiques, et en particulier des vaccins.

L'ACFA travaille actuellement sur de nouvelles pistes d'amélioration afin d'accroître le niveau de performance de l'aéroport dans la gestion des flux de vaccins, avec comme mots d'ordre principaux la rapidité et la sécurité des flux de marchandises :

Rapidité :

Pour réduire au maximum le temps de passage des vaccins sur l'aéroport. Dans ce cadre, les réflexions portent principalement sur les procédures de dédouanement
et sur la réduction globale du temps de transit des vaccins entre les camions de transport routier et les avions ;

Sécurité :

Les opérations sont réalisées par des spécialistes de la logistique des produits pharmaceutiques qui ont développé une expertise de longue date reconnue au plan mondial.
Grâce à leurs certifications GDP (Good Distribution Practices) délivrées par l’agence européenne du médicament ou PHARMA CEIV (Center of Excellence for Independent Validators) délivrée par l’association internationale du transport aérien (IATA) les opérateurs de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle garantissent un traitement sûr et conforme aux standards les plus stricts du secteur pharmaceutique.

Avec plus de 3 500 m² d'entrepôts spécialisés pour le stockage des produits thermosensibles entre +2 °et +8°, Paris-Charles de Gaulle offre des d'installations de tout premier ordre qui garantissent un stockage optimal, alors même que certains vaccins pourraient être transportés par avion dans des containers ou des emballages spécifiques et autonomes permettant de maintenir une température de -70°, voire -80°, sur une durée pouvant atteindre dix jours.

En complément de ces mesures, l'ACFA souhaite apporter son soutien aux positions exprimées par IATA (association internationale du transport aérien) sur les assouplissements à apporter aux droits de trafic aérien, afin que soient privilégiés des trajets les plus directs possibles entre les lieux de production des futurs vaccins et le territoire français, ou réciproquement depuis la France vers les pays nécessitant des approvisionnements en vaccins ou en substances actives venant de France.

À cette occasion, Laurent Bernet, Président du SYCAFF (Syndicat des Compagnies Aériennes de transport de Fret en France) et Président de l'ACFA, a déclaré : « notre communauté de compagnies aériennes et l’ensemble de la communauté du cargo aérien de Paris-Charles de Gaulle a montré qu’elle avait parfaitement su gérer la première période de crise marquée par l’acheminement des équipements de protection individuels. Nous sommes aujourd’hui encore plus déterminés à relever le défi que représente cette opération de vaccination à l’échelle mondiale. »

Christophe Boucher, Directeur Général d’Air France Cargo, a indiqué : « nous sommes pleinement engagés aux côtés de l’ACFA et de l’ensemble de la communauté Fret de Paris-Charles de Gaulle pour relever le défi que représente l’acheminement du vaccin contre la COVID-19. En 30 ans de transport de produits pharmaceutiques, nous avons démontré l’expertise de nos équipes, et notre agilité face aux spécificités de ces marchandises sensibles et prioritaires. La qualité des installations dédiées à la chaine du froid font de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle un Hub logistique sûr et de premier plan, parfaitement adapté à cette opération sans précédent. »

Pour Joël Glusman, Président de TLF Overseas« les commissionnaires de transport et les représentants en douane spécialistes du dédouanement sur les aéroports français, dont celui de Paris-Charles de Gaulle, sont prêts à relever ce nouveau défi logistique. Forts d’un réel savoir-faire aussi bien opérationnel que douanier et équipés de structures adaptées à la gestion maîtrisée des produits pharmaceutiques, nous apporterons, en tant que professionnels certifiés, notre support à la Communauté Cargo pour être à la hauteur des exigences de nos clients et répondre à l'impératif de santé publique. »

Philippe Legué, Directeur Interrégional des Douanes de Paris-Aéroports, a fait remarquer : « en coordination avec l'ensemble des membres de la communauté aéroportuaire, la priorité de la douane à Paris-Charles de Gaulle est de garantir la sécurité et la fluidité des flux de vaccins. Les services douaniers de Paris-Charles de Gaulle sont organisés et mobilisés pour traiter jour et nuit le dédouanement, le transit et le transbordement des marchandises, et vérifier la conformité des vaccins qui seront importés pour le marché européen. L'interconnexion des systèmes d'information douaniers avec ceux des autres acteurs de la chaîne logistique constitue un atout remarquable pour anticiper et automatiser le suivi de leur cheminement sur l'aéroport. »

Et Édouard Mathieu, Directeur du développement de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle au sein du Groupe ADP, de conclure : « avec ses 300 hectares et 700 000 m² d'entrepôts cross-dock en accès direct à la zone sûreté de l'aéroport, la Cargo City à Paris-Charles de Gaulle constitue un atout considérable pour permettre à tous les acteurs de la communauté cargo et leurs clients chargeurs, de réduire les délais entre la livraison des vaccins et leur envoi sur les lieux de distribution. »

Consulter le communiqué de presse

Télécharger

Covid-19 : la communauté Cargo de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle se mobilise et se tient prête pour l’acheminement des futurs vaccins was last modified: novembre 24th, 2020 by Union TLF