Vous n'êtes pas adhérent ?Adhérez

Commission Ferroviaire Dossiers en cours

2020/2030 : 10 ans décisifs pour relancer le ferroviaire

Représentant seulement 9% des flux de marchandises en France, le fret ferroviaire a pourtant de nombreux atouts. Massifié, durable, il propose dans une approche multimodale une réelle alternative compétitive notamment sur la longue distance.

Pour atteindre les objectifs du doublement de la part du fret ferroviaire d’ici 10 ans et installer cette relance dans la durée, il doit se réinventer en devenant une composante majeure d’une solution logistique globale au service des chargeurs. Cette approche « logistique ferroviaire », qui doit s’appuyer sur des connexions performantes des emprises logistiques (ports, plateformes logistiques, entrepôts) au réseau ferré national et européen, requiert la complémentarité entre le ferroviaire et les autres modes de transport (route, fluvial, maritime, aérien). Une démarche qui doit être animée par l’ensemble des acteurs de la chaîne (chargeurs, logisticiens, commissionnaires de transport, transporteurs routiers et fluviaux), en s’appuyant bien entendu sur l’ensemble des prestataires ferroviaires : gestionnaires de réseaux, entreprises ferroviaires, opérateurs de transport combiné, loueurs de wagons et d’UTI, ateliers.

Commissionnaire de transport : le partenaire gagnant pour « oser » le ferroviaire

L’intermodalité ferroviaire : une évidence pour le développement ferroviaire

Face à ces enjeux d’intermodalité du fret, les commissionnaires de transport ont un rôle essentiel à jouer. Véritables architectes des flux, ils peuvent fournir à leurs clients des solutions logistiques clef en main, porte à porte, tant au niveau local, national, européen que mondial sur des axes novateurs tels que Europe - Chine. De par leur vision globale de la chaîne, ils assurent la meilleure articulation possible entre chaque mode de transport pour proposer la logistique la plus performante en termes de fiabilité, de compétitivité et de respect de l’environnement.
Dans cette équation, le ferroviaire a une vraie carte à jouer en misant sur les commissionnaires de transport et dans l’intérêt des chargeurs et de la marchandise, les commissionnaires de transport ont tout intérêt à « oser » le ferroviaire !

« Pour relancer le fret ferroviaire et en faire un mode compétitif, il faut penser « logistique ferroviaire ». Implantations, organisations et alimentations de nouvelles zones logistiques … la pertinence du fret ferroviaire réside dans sa massification et son ancrage dans les territoires. Le fret ferroviaire de demain doit pouvoir acheminer la marchandise au plus près du consommateur, au service de nos clients chargeurs. » déclare Jean Philippe Delmont, Président de la Commission ferroviaire de l’Union TLF.

Les 5 axes de travail prioritaires

Performance du service ferroviaire

La relance du ferroviaire est conditionnée à l’atteinte d’un haut niveau de performance qui doit être supérieur ou égal à 95% à l’instar du routier (performance des acteurs qui contribuent à la production du transport ferroviaire (gestionnaires d’infrastructures, entreprises ferroviaires, loueurs de wagons ateliers …), état du réseau ferroviaire, capacités offertes aux trains de fret…)

Rentabilité économique du modèle ferroviaire

  • Le mode ferroviaire doit générer sa propre rentabilité
  • Pour permettre d’atteindre cette rentabilité, les aides apportées au secteur doivent servir à :
    • Financer la maintenance et la mise à niveau du réseau ferré,
    • Soutenir l’investissement dans les innovations technologiques,
    • Accompagner le lancement de nouvelles lignes ferroviaires,
  • Il est nécessaire de mettre en place un indicateur de performance pour suivre le retour sur investissement de ces aides financières.

Connexion des grandes zones logistiques (ports, entrepôts, terminaux multimodaux) au réseau ferré national avec les acteurs économiques et institutionnels dans les territoires

  • Sanctuariser des capacités de sillons offerts pour l’accès aux ports français,
  • Embrancher les grandes plateformes logistiques au réseau ferré national,
  • Créer un schéma directeur du réseau des plateformes.

Attractivité, pédagogie et sensibilisations

  • Créer un guide pratique ferroviaire avec la liste des services de transport ferroviaire à destination des chargeurs, des commissionnaires de transport et transporteurs,
  • Développer les formations sur les métiers du transport ferroviaire auprès des étudiants.

Soutien financier au report modal

  • Développer un PARMFer : Plan d’aide au report Modal Ferroviaire,
  • Augmenter l’aide au « coup de pince » dans le transport combiné rail/route,
  • Autoriser la circulation des camions à 46t dans le cadre des transports combiné rail/route,
  • Développer un programme C2E (Certificat d’Economie d’Energie) dédié au report modal.

Feuille de route ferroviaire

Feuille de route

Commission Ferroviaire Dossiers en cours was last modified: septembre 14th, 2021 by Union TLF